Rencontres sexuelles

Oser le libertinage en Bretagne

Le meilleur moyen pour réussir son mariage est parfois d’oser le libertinage. C’est le cas d’Isabelle et Michel, couple marié depuis plus de 21 ans. Comme dans tous les mariages, il y a eu des hauts et des bas et le temps aidant ( ou n’aidant pas ), la sexualité s’est essoufflée et l’érotisme du couple s’est évanouie au profit d’une routine lancinante. Ils approchaient la cinquantaine et ont pris fait et cause pour cette vie pépère, rythmée mollement par un rapport sexuel par mois, de 5 minutes montre en main. Et un jour, Isabelle en a eu marre. Elle s’est ainsi sentie comme la victime de cette torpeur amoureuse. Ils s’aiment toujours certes mais quelque chose s’était évanoui. En discutant et en communiquant, ils décidèrent de tenter le libertinage. A Rennes, où ils vivent, ils ont ainsi cherché un club échangiste. La rencontre sexe Bretagne par internet a ensuite une option.

Le déclic en voyant leurs amis baiser devant eux

C’est par le plus grand de hasards qu’ils ont eu le choc de leur vie. Martine et Philippe, leurs amis de 15 ans, faisaient partie du club échangiste. Durant toutes ces années, ils ont été discrets sur leur vie ( très ) privée. Alors que les couples se voyaient régulièrement, ont même passé des vacances ensemble, jamais ils n’auraient pensé qu’ils étaient libertins. Installés dans un boudoir du club, Isabelle surprend dans un coin coquin une femme qui ressemble étrangement à Martine en train de se faire prendre en levrette tout en suçant un mec. « Mais c’est Martine !!! » le choc a été immense mais Martine n’a pas été la plus embarrassée. Au contraire, Philippe et elle ont accueilli chaleureusement leurs amis dans leur coin secret. Ca a été l’initiation au libertinage.

Initiation au libertinage

Ca a été une aubaine parce que le couple d’amis a ainsi initié Isabelle et son mari à tous les codes du libertinage. Ils devaient s’assurer de leur amour et que ça n’était pas une expérience à l’initiative et à l’approbation des deux partenaires. La jalousie n’avait pas sa place. Le libertinage ça n’est pas un plan cul ou une aventure à sens unique. Il faut donc que le couple breton communique et approuve chaque aventure. C’est sur la base de l’amour que Isabelle a accepté que Michel se tape deux petites minettes qui reluquaient sa belle queue veineuse. De même, Michel s’est découvert une nature candauliste lorsqu’il a vu sa femme se faire défoncer l’anus par un grand black bien monté. L’initiation a été fluide et a libéré la vraie nature enfouie de ce couple désormais épanoui.

Les publications similaires de "Rencontre libertine"

  1. 14 Fév. 2018On peut même s’inscrire en couple sur Place Libertine800 vues
  2. 8 Oct. 2016Netechangisme pour des rencontres de libertins1090 vues